J’en avais envie depuis un moment. Occupé par diverses activités ou la flemme, selon les périodes, j’ai arrêté de dessiner des bédés depuis trop longtemps à mon goût. Ça fait une bonne trentaine d’années que je traîne dans ma tête divers scénarios. Et comme il n’y a pas d’autre moyen pour qu’une partie s’en concrétise, je me prends un peu par surprise et je m’y jette.

Maintenant, toute la question est de savoir si je vais garder un rythme soutenu, si je vais aller jusqu’au bout. Je voulais commencer par un comic strip, au format moins exigeant. Mais finalement, j’ai laissé parler l’envie: c’est une bédé sur pleine page qui m’a poussé à passer à l’acte. Format inférieur à celui des 44 pages cartonnés des librairies, supérieur à celui des manga. Je pense, pour ne pas trop me disperser dans la couleur, qui n’a jamais été mon fort, m’en tenir à de la bi- ou trichromie.

Et aïe donc, comme disait l’autre.

Publicités