Franchement, j’aurais cru la finir plus tôt, celle-ci.

Au départ, c’était facile, j’avais la mise en page en tête depuis un moment. Il y a une ou deux choses qu’il fallait que je place plus ou moins discrètement, et tout le décrochage de cases à installer, mais bon, du tout-venant.

Mais le problème, c’est la taille. Travailler en A4, c’est commode pour les scans, mais ça oblige à un travail de miniaturiste. Et je me dis que j’aurais dû concevoir Alfie un peu plus grand, parce qu’avec lui, les cadrages ne sont pas toujours aisés.

Enfin, bon, maintenant, le gros œuvre de remise en forme est achevé (j’ai repris contact avec les diverses techniques et réévalué leurs problèmes et leurs avantages). Les choses sérieuses vont commencer.

Avec déjà l’identité de la personne qui parle en bas de page. Je suis pas forcément rassuré.

Publicités