En rentrant du boulot, ce soir, j’ai eu une illumination.

J’avais décidé de dessiner Arthurienne parce que c’est une histoire à trois ou quatre personnages (ça dépend comment on compte), et donc ça me semblait un casting raisonnable le temps de retrouver un peu mes marques. Pas la peine de me lancer dans une épopée avec des centaines de personnages, des milliers de décors et deux ratons-laveurs. Et puis, en réfléchissant au découpage des planches à venir, je me demandais comment j’allais pouvoir équilibrer l’action (enfin, le mouvement, disons) et les informations nécessaires à l’intrigue. Et là, j’ai eu une inspiration, l’idée d’un quatre ou cinquième personnage, qui pourrait être amusant, faire évoluer la perception du personnage de la prochaine planche et présenter certains pans d’information en déployant un peu les dialogues.

Avec la taille réduite des pages que je dessine, c’est pas gagné de caser tout ça sans risquer de surcharger, mais je crois que ça peut donner de bonnes choses.

Voilà.

C’est tout.

J’avais juste besoin d’en parler à quelqu’un. ^_____^

Publicités